Comment monter des vidéos : guide par étapes pour les débutants

Réussir le montage de vos vidéos est primordial pour raconter des histoires percutantes.

Créatif révisant la vidéo d'un design d'emballage sur une tablette

Comment monter des vidéos

Il est essentiel de maîtriser le montage si vous voulez que votre vidéo ait un impact.

Que vous conceviez une publicité à l'échelle nationale pour un client important, développiez des vidéos de formation pour votre équipe ou apportiez la touche finale à un film indépendant, un bon montage permet à votre vidéo de sortir du lot. Concrétiser votre vision créative est plus facile que vous ne le pensez : pour commencer, il suffit de suivre une procédure de montage vidéo simple.

Étape 1 : procurez‑vous les bons outils

En plus de la caméra, des objectifs et des micros nécessaires à l'enregistrement de vos images, vous aurez besoin de quelques outils bien pratiques pour monter des vidéos. Par exemple, si vous souhaitez enregistrer des voix off supplémentaires lors du montage de la vidéo, cela vaut la peine d'investir dans un micro digne de ce nom. 

Pour monter votre vidéo, vous aurez besoin, au minimum, des éléments suivants :

  • Un ordinateur capable d'éditer des fichiers vidéo volumineux
  • Un logiciel de montage vidéo dédié (il existe des applications mobiles, des logiciels pour ordinateur et des outils de montage vidéo en ligne)
  • Un espace où sauvegarder vos fichiers de façon sécurisée
Une grille de quatre fichiers et dossiers hébergés sur Dropbox

Étape 2 : organisez vos fichiers de projet dès le début

Dénicher la prise parfaite parmi une multitude de fichiers vidéo peut être compliqué, en particulier lorsqu'ils portent tous des noms tels que “115820688.mp4” ou “jour_3_prise.mov”. Cela vous ralentit, brise votre élan créatif et peut même rendre le montage vidéo réellement frustrant.

Croyez-le ou non, la meilleure chose à faire lorsque vous démarrez votre montage vidéo, c'est de créer un dossier pour votre projet.

Nommez votre dossier, puis nommez chaque fichier que vous créez dans le cadre du projet avec le même préfixe, par exemple “Projet Replay” et “Projet Replay - Scène 1”. Chaque fois que vous créez du contenu, vous savez ainsi qu'il est associé à ce projet et vous pouvez le retrouver facilement.

Diagramme illustrant la sauvegarde en ligne et la livraison de fichiers

Étape 3 : sauvegardez votre vidéo et vos contenus

N'oubliez pas de sauvegarder régulièrement vos fichiers. Il n'y a rien de pire que de passer du temps à monter une vidéo pour finalement tout perdre parce que vous avez oublié d'appuyer sur le bouton “Enregistrer”. Toutes ces heures passées à découper soigneusement des clips vidéo haute qualité pour capturer l'instant magique où le marié aperçoit la mariée pour la première fois peuvent être perdues en un instant.

La plupart des monteurs vidéo expérimentés respectent la “règle des 321” : trois copies de votre vidéo, dans au moins deux endroits différents. Avec Dropbox, rien de plus simple : créez un dossier sur votre bureau ou votre disque dur, puis configurez la sauvegarde de l'ordinateur pour que vos dossiers soient toujours synchronisés. Votre travail est ainsi sauvegardé automatiquement dans deux endroits à mesure que vous progressez.

Photographe sauvegardant des photos et des vidéos sur un ordinateur portable

Étape 4 : découpez votre vidéo, puis redécoupez-la

Découper votre vidéo doit faire partie intégrante du processus de montage vidéo. En fait, mieux vaut considérer la découpe comme un processus permanent plutôt qu'une étape isolée. Simplifiez autant que possible, utilisez des transitions et attirez l'attention du spectateur. Découpez, améliorez et rognez votre vidéo, puis revisionnez le tout jusqu'à ce que vous soyez satisfait. Puis recommencez.

À ce stade, vous pouvez également commencer à réfléchir à l'homogénéisation de votre palette de couleurs tout au long de la vidéo ou de l'animation. Prenez le temps d'ajuster la teinte, la saturation et la température de votre vidéo pour obtenir de niveau d'harmonisation ou de contraste souhaité d'une scène à l'autre. Ce simple ajustement peut vraiment permettre d'harmoniser une séquence de clips. C'est un excellent moyen de définir une teinte, par exemple en favorisant une seule et unique couleur dans toute la vidéo, ou d'encourager des associations pour captiver le public. Par exemple, une teinte bleue peut servir à créer une atmosphère plus froide pendant certaines scènes.

Ici aussi, découpez et améliorez votre vidéo. N'ayez pas non plus peur de faire des essais : avec l'application ou le logiciel de montage vidéo approprié, vous pouvez toujours annuler une modification ou revenir à une version précédente de la vidéo.

true

Étape 5 : ajoutez les voix off, les dialogues et la musique de fond

Une fois que vous êtes satisfait du rendu visuel de votre vidéo, il est temps d'ajouter des voix off, des dialogues et une musique de fond. Cette opération est possible tout au long du processus de montage, mais certains monteurs préfèrent organiser les éléments visuels avant d'ajouter les éléments audio. Comme vous utilisez un support visuel pour créer la vidéo, c'est assez logique.

Une fois l'audio ajouté, vous pouvez alors aligner les fichiers audio et visuels en vous référant à votre storyboard. Vous constaterez parfois que la voix off que vous avez ajoutée ne va pas vraiment avec les visuels que vous avez compilés ou que les éléments visuels ne suivent pas le rythme du dialogue. 

Si vous montez une vidéo de formation ou un didacticiel, il est préférable d'ajouter des pauses dans la voix off. Cela permet aux visuels d'être plus parlants ou donne simplement aux spectateurs le temps de comprendre ce qui a été dit. Si vous créez une vidéo pour les réseaux sociaux, vous pouvez ajouter des sous-titres au cas où les utilisateurs regarderaient la vidéo sans le son.

Tous ces détails font partie intégrante du processus de montage vidéo.

true

Étape 6 : envoyez votre vidéo pour révision et recevez du feedback

Dans un monde où les équipes travaillent à distance, il peut être difficile d'inciter les gens à regarder vos vidéos et à donner leur avis. Il n'est plus question de réunir tout le monde dans une pièce pour visionner la vidéo ensemble.

Si les réviseurs regardent votre vidéo chacun de leur côté, vous recevrez probablement du feedback par e‑mail, par chat, par téléphone, via des applications et dans des documents. Donner du feedback précis sur du contenu multimédia avec timecode, comme les vidéos, représente également un défi pour les réviseurs. Ils devront sans doute revenir plusieurs fois en arrière pour vous envoyer les commentaires dont vous avez besoin. Vous comptez alors sur eux pour accompagner leurs commentaires du bon horodatage, plutôt qu'une description du type “après qu'elle a traversé la pelouse, mais avant qu'elle lève les yeux...”

 

Rassembler tous ces éléments peut prendre beaucoup de temps et génère souvent du travail en plus. C'est assez pour que tout le monde attrape la migraine.

Dropbox Replay vous permet de partager des vidéos, directement depuis Dropbox, sans que les réviseurs aient besoin de télécharger la vidéo. Les réviseurs n'ont pas besoin non plus de télécharger de logiciel ni même de posséder un compte Dropbox, car toutes les révisions Replay reposent sur un navigateur. Chaque réviseur peut ajouter des annotations et des commentaires à l'image près à la vidéo, ce qui en fait la solution idéale pour collaborer efficacement.

Personne ajoutant des commentaires avec timecode à une vidéo dans Dropbox Replay et copiant un lien vers le fichier
Vous pouvez même revenir à l'époque où vous étiez tous rassemblés dans la même pièce pour étudier le premier montage. Créez une salle de visionnage virtuelle avec Dropbox Replay pour que tout le monde puisse regarder et annoter la vidéo en même temps. Le tout grâce à une lecture fluide en haute définition, qui reste synchronisée pour tous les spectateurs.
Deux utilisatrices mettant en évidence une image dans Dropbox Replay avant de la coller dans une fenêtre de chat avec des commentaires

Étape 7 : apportez la touche finale et exportez la vidéo

Lorsqu'il s'agit d'apporter des modifications à votre vidéo, l'intégration avec Replay permet de visualiser le feedback, d'apporter des modifications et d'archiver les commentaires directement depuis votre logiciel de montage vidéo, comme Adobe Premiere Pro. Vous n'aimez pas vos modifications ? Il vous suffit de rétablir une version précédente, le tout dans Replay. Pour la prochaine révision, il suffira d'exporter la nouvelle version de la vidéo vers Replay pour que tout le monde puisse à nouveau collaborer. Le tout en quelques clics.

Une fois la révision terminée, il est temps de partager votre vidéo avec le monde entier. Ou il vous reste encore une toute petite modification à apporter ?

 

Un montage vidéo plus facile, plus rapide et plus collaboratif

Le montage vidéo peut être long et fastidieux, mais il doit toujours être collaboratif.

Dropbox est déjà l'outil idéal pour les cinéastes qui souhaitent stocker, sauvegarder et partager de façon sécurisée leurs projets vidéo au fur et à mesure du montage. Dropbox Replay va encore plus loin en faisant de Dropbox la solution idéale pour tous vos projets de montage vidéo. En d'autres termes, vous savez que chaque partie du processus (du storyboarding au montage en passant par la collecte du feedback) intervient dans un espace centralisé, accessible à tout moment et en tout lieu. 

Dans un monde où les équipes travaillent à distance, Replay offre l'expérience collaborative et créative que vous méritez : il vous aide à créer de magnifiques vidéos à partir de vos idées.

Produisez de meilleures vidéos, plus rapidement

Essayez Dropbox Replay dès aujourd'hui