Types de périphériques de stockage

Découvrez les différents systèmes conçus pour augmenter votre capacité de stockage numérique et la manière dont ils fonctionnent.

La capacité de stockage ne dépend plus de la capacité physique de votre ordinateur. Vous disposez de plusieurs moyens pour stocker vos fichiers tout en économisant de l'espace de stockage sur votre ordinateur, téléphone ou tablette. Si vos appareils sont lents et manquent d'espace, vous pouvez transférer des fichiers sur un périphérique de stockage physique. Mieux encore, faites appel à l'une des meilleures technologies de stockage et enregistrez vos fichiers sur le cloud. 

Stockage cloud

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un appareil en soi, le stockage cloud est le type de stockage le plus récent et le plus polyvalent qui existe de nos jours pour les ordinateurs. Le “cloud” n'est ni un objet, ni un endroit en particulier, mais plutôt un gigantesque ensemble de serveurs hébergés dans des datacenters à travers le monde. Lorsque vous sauvegardez un fichier dans le cloud, vous le stockez sur ces serveurs.

Comme tout est conservé en ligne, le stockage cloud n'utilise pas le stockage secondaire de votre ordinateur, ce qui vous permet de gagner de l'espace.

Le stockage cloud offre des capacités de stockage nettement supérieures à celles des clés USB et d'autres options physiques. Vous n'aurez donc plus besoin de fouiller vos différents appareils pour trouver le fichier que vous cherchez.

Si vous privilégiez les disques durs externes et les SSD pour leur portabilité, le stockage cloud va dépasser toutes vos attentes. Les disques durs externes tiennent rarement dans une poche. Même s'ils sont plus petits et plus légers qu'un disque interne d'ordinateur, ils n'en demeurent pas moins des appareils physiques. Le cloud, en revanche, vous suit partout où vous allez, sans vous encombrer et sans risquer d'être abîmé comme un disque dur externe.

Les périphériques de stockage externes constituent également une option de transfert de fichiers facile et rapide, mais leur utilité est bien entendu conditionnée par leur proximité physique. Le cloud computing s'impose à une époque où de nombreuses entreprises opèrent désormais à distance. Cela ne vous viendrait probablement pas à l'idée d'envoyer une clé USB par la poste à l'étranger juste pour envoyer un gros fichier à un collègue. C'est là que le stockage cloud intervient : il agit comme un pont entre les télétravailleurs, faisant de la collaboration à distance un jeu d'enfant.

Si vous oubliez d'emporter un disque dur contenant des documents importants pour une réunion, vous n'avez pas le choix, vous devez retourner à votre bureau pour le récupérer. Si vous cassez ou perdez un disque dur, il y a peu de chances que vous puissiez récupérer ces données. Le stockage cloud ne présente pas de tels risques : vos données sont sauvegardées et vous pouvez y accéder quand et où vous voulez, à condition d'être connecté à Internet.

Avec Dropbox Smart Sync, vous pouvez accéder à n'importe quel fichier de votre Dropbox depuis votre bureau. C'est donc comme si vous stockiez vos fichiers localement, à la différence près qu'ils n'utilisent pas d'espace disque. En stockant tous vos fichiers dans Dropbox, vous pouvez y accéder en permanence, en un clic, depuis n'importe quel appareil connecté à Internet, et les partager en un instant.

Périphériques de stockage externes

En plus des supports de stockage contenus dans un ordinateur, il existe également des périphériques de stockage numérique externes. Ils servent habituellement à accroître la capacité de stockage lorsqu'un ordinateur manque d'espace, à améliorer la portabilité et à faciliter le transfert de fichiers d'un appareil à l'autre.

HDD et SSD externes

Les HDD et les SSD peuvent aussi être externes. En termes de capacité de stockage externe, ce sont les options les plus performantes, les HDD externes offrant jusqu'à 20 To de stockage et les SSD externes (à prix raisonnable) offrant jusqu'à 8 To de stockage.

Les HDD et les SSD externes fonctionnent exactement de la même manière que leurs homologues internes. La plupart des disques externes peuvent être connectés à n'importe quel ordinateur ; n'étant pas liés à un appareil spécifique, ils constituent donc une solution intéressante pour le transfert de fichiers entre appareils.

Dispositifs de mémoire flash

Nous avons déjà évoqué la mémoire flash lorsque vous avons parlé des SSD. Un dispositif de mémoire flash contient des billions de cellules de mémoire flash interconnectées qui stockent des données. Ces cellules abritent des millions de transistors qui, lorsqu'ils sont activés ou désactivés, correspondent aux valeurs 1 et 0 en code binaire, permettant à un ordinateur de lire et d'écrire des informations.

Le type de mémoire flash le plus connu est la clé USB. Ces petits dispositifs de stockage portables sont utilisés depuis longtemps comme option de stockage informatique supplémentaire. Avant que le partage de fichiers en ligne ne se démocratise, les clés USB étaient indispensables pour transférer facilement des documents d'un appareil à un autre. Le problème, c'est qu'elles ne peuvent être utilisées que sur des appareils dotés d'un port USB. La plupart des ordinateurs plus anciens disposent d'un port USB, mais les plus récents ont besoin d'un adaptateur.

De nos jours, une clé USB peut contenir jusqu'à 2 To de données. Les clés USB sont plus chères par gigaoctet qu'un disque dur externe, mais elles restent une solution simple et pratique pour le stockage temporaire et le transfert de fichiers plus petits.

En plus des clés USB, les dispositifs de mémoire flash incluent les cartes SD et les cartes mémoire, le support de stockage privilégié des appareils photo numériques.

Périphériques de stockage optique

Les CD, DVD et disques Blu-Ray ne servent pas qu'à écouter de la musique ou regarder des vidéos : ils font également office de périphériques de stockage. Ils sont connus sous le nom de dispositifs de stockage optique ou supports optiques.

Des lignes de code binaire sont enregistrées sur ces disques sous la forme de minuscules bosses le long d'une piste qui part en spirale du centre du disque vers l'extérieur. Lorsque le disque fonctionne, il tourne à une vitesse constante, tandis qu'un laser dans le lecteur de disque analyse les bosses sur le disque. La manière dont le laser réfléchit ou rebondit sur une bosse détermine s'il représente la valeur 0 ou 1 en code binaire.

De même taille qu'un CD, un DVD possède une piste en spirale plus serrée, ce qui lui permet de stocker plus de données. Par ailleurs, les lecteurs de DVD disposent d'un laser rouge plus fin que celui des lecteurs de CD. Les DVD double couche permettent d'empiler les données et donc d'augmenter la capacité de stockage. Le Blu-Ray passe à un niveau encore supérieur, en stockant les données sur plusieurs couches avec des bosses encore plus petites, qui nécessitent un laser bleu encore plus fin pour les lire.

  • Les CD-ROM, DVD-ROM et BD-ROM sont des disques de stockage optique en lecture seule : les données qui y sont écrites sont permanentes et ne peuvent être ni supprimées, ni écrasées. C'est pourquoi ils ne peuvent pas servir de périphérique de stockage personnel. Ils sont couramment utilisés pour les programmes d'installation de logiciels.
  • Les disques au format CD-R, DVD-R et BD-R sont enregistrables, mais les informations sauvegardées ne peuvent être écrasées. Toutes les données que vous enregistrez sur un disque vierge seront stockées de façon permanente sur ce disque. Ils peuvent donc stocker des données, mais n'offrent pas autant de flexibilité que d'autres périphériques de stockage.
  • Les CD-RW, DVD-RW et BD-RE sont réinscriptibles. Ils permettent d'ajouter et de supprimer des données. Bien qu'ils aient été largement dépassés par les nouvelles technologies comme la mémoire flash, les CD-RW ont longtemps été le choix numéro un pour le stockage externe. La plupart des ordinateurs de bureau et de nombreux ordinateurs portables sont ainsi équipés d'un lecteur de CD ou de DVD.

Les CD peuvent stocker jusqu'à 700 Mo de données, les DVD-DL jusqu'à 8,5 Go et les Blu-Ray entre 25 et 128 Go de données.

Disquettes

Même si elle est obsolète aujourd'hui, impossible de parler des périphériques de stockage sans au moins mentionner la célèbre disquette. Les disquettes ont été les premiers périphériques de stockage portables et amovibles à être largement commercialisés. C'est pour cela que les icônes d'enregistrement ressemblent à une disquette. Elles fonctionnent de la même manière que les disques durs, mais à une échelle beaucoup plus petite. 

Avant l'apparition des CD-RW et des lecteurs flash, qui sont rapidement devenus les supports de stockage privilégiés, la capacité de stockage des disquettes culminait à 200 Mo. Sorti en 1998, l'iMac est le premier ordinateur personnel à ne pas être équipé de lecteur de disquette. Après plus de 30 ans de règne, la disquette a ensuite rapidement décliné.

Stockage sur ordinateur

Un périphérique de stockage est un équipement principalement utilisé pour stocker des données. Chaque ordinateur de bureau, portable, tablette et smartphone est équipé de ce type de matériel. Vous pouvez également utiliser des lecteurs de stockage externes autonomes qui peuvent se connecter à différents appareils.

Le stockage est nécessaire non seulement pour la sauvegarde des fichiers, mais aussi pour l'exécution des tâches et des applications. Tout fichier que vous créez ou enregistrez sur votre ordinateur est enregistré sur le périphérique de stockage de votre ordinateur, tout comme les applications que vous utilisez, ainsi que le système d'exploitation.

Avec les progrès technologiques, les périphériques de stockage de données ont radicalement évolué. De nos jours, les périphériques de stockage se présentent sous de nombreuses formes et tailles, et certains sont conçus pour des types d'appareils et des fonctions spécifiques.

Les périphériques de stockage sont également connus sous d'autres noms : moyens de stockage, supports de stockage ou encore systèmes de stockage. La capacité de stockage numérique se mesure en mégaoctets (Mo), gigaoctets (Go) et, de nos jours, en téraoctets (To).

Certains périphériques de stockage informatique sont capables de conserver des informations de manière permanente, tandis que d'autres ne peuvent les conserver que temporairement. Chaque ordinateur dispose d'une mémoire principale et d'une mémoire secondaire, la mémoire principale correspondant à la mémoire à court terme de l'ordinateur, et la mémoire secondaire, à la mémoire à long terme.

Stockage principal : mémoire vive (RAM)

La mémoire vive, ou RAM, est la mémoire principale d'un ordinateur.

Lorsque vous travaillez sur un fichier sur votre ordinateur, celui-ci stocke temporairement les données dans votre RAM. La mémoire vive vous permet d'effectuer des tâches quotidiennes comme ouvrir des applications, charger des pages Web, modifier un document ou jouer à des jeux, et de passer rapidement d'une tâche à l'autre sans perdre votre travail en cours. Plus votre mémoire vive est importante, plus vous pouvez effectuer facilement et rapidement plusieurs tâches en même temps.

La RAM est une mémoire volatile, ce qui signifie qu'elle ne peut pas conserver d'informations une fois le système éteint. Par exemple, si vous copiez un bloc de texte, redémarrez votre ordinateur, puis essayez de coller ce bloc de texte dans un document, votre ordinateur aura oublié le texte copié. C'est parce qu'il n'a été stocké que temporairement dans votre mémoire vive.

La mémoire vive permet à un ordinateur d'accéder aux données dans un ordre aléatoire, et donc de lire et d'écrire beaucoup plus rapidement que le système de stockage secondaire d'un ordinateur.

Stockage secondaire : disques durs (HDD) & disques durs à semi-conducteurs (SSD)

En plus de la mémoire vive, chaque ordinateur dispose d'un autre disque de stockage qui sert à conserver des informations à long terme : le stockage secondaire. Les fichiers que vous créez ou téléchargez sur votre ordinateur sont enregistrés sur son système de stockage secondaire. Deux types de périphériques de stockage sont utilisés comme stockage secondaire sur ordinateur : les HDD et les SSD. Les SSD sont en passe de supplanter les HDD, plus anciens et traditionnels, et de devenir la technologie privilégiée pour le stockage secondaire.

Les périphériques de stockage secondaire sont souvent amovibles, ce qui vous permet de remplacer ou de mettre à niveau votre système de stockage, ou de le transférer sur un autre ordinateur. Il existe cependant des exceptions notables, comme les MacBook, qui n'offrent pas d'option de stockage amovible.

Disques durs (HDD)

Le disque dur HDD est le tout premier disque dur. Créés dans les années 1950, ces périphériques de stockage magnétiques ont considérablement évolué au fil du temps.

Un disque dur se compose d'une pile de disques métalliques nommés plateaux, qui tournent à grande vitesse. Chaque disque en rotation contient des billions de minuscules fragments pouvant être magnétisés pour représenter des bits (les valeurs 1 et 0 en code binaire). Un bras de commande doté d'une tête de lecture/écriture numérise les plateaux en rotation et magnétise les fragments afin d'écrire des informations numériques sur le disque dur, ou détecte la charge magnétique pour lire le disque dur.

Les HDD sont utilisés pour les serveurs et les décodeurs TV, ainsi que pour le stockage sur PC et ordinateurs portables.

Disques durs à semi-conducteurs (SSD)

Apparus dans les années 90, les disques SSD sont beaucoup plus récents que les disques durs traditionnels. Les SSD ne fonctionnent pas avec des disques magnétiques, mais sur un type de mémoire flash appelé NAND. Les SSD sont composés de semi-conducteurs qui stockent des données en altérant le courant électrique de circuits contenus dans le disque dur. Contrairement aux HDD, les SSD ne nécessitent ainsi pas de pièces mobiles pour fonctionner.

De ce fait, les SSD fonctionnent non seulement plus rapidement et de manière plus fluide que les HDD (les HDD mettent plus de temps à rassembler des informations en raison de la nature mécanique de leurs plateaux et de leurs têtes de lecture), mais ils bénéficient également d'une durée de vie plus longue (composés de nombreuses pièces mobiles complexes, les HDD sont beaucoup plus fragiles).

Intégrés aux PC et ordinateurs portables haut de gamme les plus récents, les SSD sont aussi utilisés dans les smartphones, les tablettes et parfois les caméras.

Le meilleur moyen de stocker de grandes quantités de données

Si vous manquez d'espace sur vos appareils, il est temps de rechercher une alternative. Même les périphériques de stockage externes tels que les clés USB peuvent manquer d'espace, être endommagés ou perdus. C'est pourquoi le meilleur moyen de stocker tous vos fichiers, c'est le cloud. Il est plus sûr, plus rapide et plus facile d'accès.

Le disque dur externe n'est plus la seule option

Comparer les forfaits