Importer et organiser des photos sur le cloud comme un pro

Suivez notre guide étape par étape destiné à faire découvrir aux photographes professionnels comment importer et organiser leurs photos dans le cloud.

Jul 09, 2021
Une femme assise sur un canapé regarde un écran d'ordinateur portable

Vous savez probablement déjà qu'une photothèque bien organisée et accessible facilite grandement la collaboration avec les clients, surtout si vous stockez tout votre contenu dans le cloud. Mais c'est une tout autre histoire lorsqu'il s'agit de mettre ces bonnes intentions en pratiques, en particulier si les délais sont serrés. Heureusement, il est tout aussi simple de transférer et d'organiser des images numériques à l'aide de services de stockage cloud comme Dropbox que de déplacer les fichiers de votre appareil photo vers votre ordinateur. Le secret, c'est de rester organisé du début à la fin.

Stocker des photos dans le cloud

La façon la plus élémentaire d'utiliser le stockage cloud est de le traiter comme un disque dur externe, auquel vous pouvez accéder partout, à partir de n'importe quel appareil. Il vous suffit d'enregistrer vos photos dans un dossier en ligne. Sur Dropbox ou un autre service de stockage cloud, vous pourrez accéder à vos images et les partager sans avoir à vous encombrer d'un disque dur externe.

Importer automatiquement le contenu de votre appareil photo

Pour vous assurer que toutes vos photos sont stockées en sécurité dans le cloud, il vous suffit de configurer les chargements appareil photo. Lorsque cette option est activée, vos photos sont automatiquement ajoutées dans le cloud lorsque vous connectez votre appareil photo, votre carte SD, votre smartphone ou votre tablette. Les chargements appareil photo renomment automatiquement les fichiers au format aaaa-mm-jj hh.mm.ss.jpg, sur la base des données EXIF au moment de la copie vers Dropbox. Il est essentiel que la structure de votre organisation soit en place avant de commencer à utiliser les chargements appareil photo, afin d'éviter un désordre monstre au moment de faire vos sélections.

Organiser votre photothèque comme un pro

Les workflows des photographes professionnels varient en fonction de leur budget et de leurs technologies. Que vous soyez un photographe expérimenté avec un gros budget ou un débutant prometteur avec votre premier appareil photo en poche, adaptez l'organisation de votre photothèque à vos besoins spécifiques.

Nommage des dossiers et des photos

Contrairement aux utilisateurs ordinaires, les photographes importent régulièrement des centaines de photos à la fois. Renommer chaque photo une à une prend beaucoup trop de temps. De plus, puisque vous retouchez de nombreuses images, il est utile de conserver le nom d'image par défaut ou le nom automatiquement donné par les chargements appareil photo pour assurer la continuité entre les versions.

Il est essentiel de mettre en place une convention de nommage cohérente des dossiers et de s'y tenir. Pour commencer, vous pouvez organiser des dossiers principaux par année et y créer des sous-dossiers par mois. Dans ces derniers, ajoutez-en d'autres avec le nom des clients et le titre de leurs projets spécifiques.

Cela donnerait par exemple une arborescence du type : 2019 > 08-2019 > Ortiz > Cérémonie de mariage

Dans le contexte de chaque tâche, vous pouvez ajouter d'autres sous-dossiers pour chaque jour, lieu, personne, etc. Le sous-dossier final, très important, est destiné à vos sélections. Il s'agira très probablement du dossier que vous partagerez avec vos clients au cours du cycle de révision. Vous devez donc vous assurer qu'il est accessible et qu'il ne contient que les images que vous souhaitez partager.

Vous pouvez même ajouter des hashtags à vos photos pour trouver rapidement ce dont vous avez besoin. Utilisez des tags comme #été ou #2021 sur des photos individuelles ou sur l'ensemble du dossier pour cataloguer les projets importants. L'application de tags est disponible pour les utilisateurs de Dropbox Business Advanced, Dropbox Business Enterprise et Dropbox Business Standard.

RAW ou JPEG : faut-il tout stocker dans le cloud ?

La taille des fichiers RAW (.CR3 pour Canon, .ARW pour Sony, .NRW pour Nikon, pour n'en nommer que quelques-uns) est comprise entre 20 Mo et 40 Mo par image. Les fichiers JPEG pèsent entre 2 Mo et 15 Mo. Si l'espace disponible sur le service de stockage cloud est limité, une seule séance photo composée d'images RAW pourrait l'occuper entièrement. L'importation de JPEG uniquement pourrait vous faire gagner beaucoup d'espace. Mais il y a un inconvénient : les fichiers JPEG ne sont pas d'aussi bonne qualité, et les partager sous cette forme pourrait entraîner une perte.

Toujours tout conserver en ligne

Si vous disposez d'un bon espace de stockage sur le cloud, il est plus judicieux de conserver toutes vos images en ligne. Vous éviterez ainsi les tracas et pourrez y accéder depuis n'importe quel appareil : ne vous souciez plus de l'ordinateur ou du disque dur sur lequel vous les avez enregistrées. Un autre avantage, c'est que vous n'aurez pas besoin de séparer les fichiers RAW, JPEG ou vos sélections pour économiser de l'espace. Tout ce dont vous aurez besoin sera accessible à tout moment.

Avec Dropbox, vous pouvez prévisualiser plus de 30 types de fichiers image, notamment la plupart des fichiers RAW. Vous pouvez prévisualiser les fichiers Adobe directement dans votre navigateur sans avoir à les exporter ni à utiliser de logiciel spécifique. Vous pouvez même configurer Lightroom et Photoshop pour qu'ils synchronisent automatiquement toutes vos photos sur le cloud.

Tout centraliser dans Dropbox

Maintenant que vous savez comment tout importer et tout organiser, vous allez avoir besoin d'un espace de stockage cloud volumineux, sécurisé et fiable pour toutes vos photos. Dropbox Professional inclut 3 To de stockage et d'autres outils utiles.

Votre travail de photographe va passer un nouveau cap.

Découvrez Dropbox Professional