Musclez vos sauvegardes : le chemin d'un musicien vers plus de stabilité

Qu'il travaille sur sa propre musique ou qu'il aide d'autres artistes à donner vie à la leur, Peter Ferguson compte sur Dropbox. Découvrez comment il peut créer de la belle musique grâce à Dropbox.

 

Témoignage de Peter Ferguson, musicien, producteur et directeur musical, Peter Ferguson Productions



 

Le musicien Peter Ferguson sur scène, sous la lumière des projecteurs, avec une guitare et un micro

Les musiciens travaillent souvent d'arrache-pied pour faire entendre leurs morceaux hors du studio. J'ai commencé à partir en tournée pour jouer de la guitare et du clavier en 2013, et j'ai connu beaucoup de hauts et de bas sur la route.

Un jour, en revenant d'un concert dans l'Iowa, un de nos pneus a crevé. À partir de ce moment précis, nous n'avons eu que des problèmes, et les écrous ont fini par transpercer le tambour de frein et l'essieu. Nous avons quand même réussi à donner les concerts prévus deux jours plus tard à Atlanta.

Je me souviens aussi de mon premier concert de retour chez moi, à Denver, dans le Colorado. Je jouais pour Lucie Silvas et j'avais l'occasion de faire la première partie du concert de Brandi Carlile. Elle a eu la gentillesse de nous offrir cette chance, parce qu'elle avait compris l'importance d'une telle opportunité pour moi. Ce fut l'un de mes meilleurs concerts.

J'ai traversé les 50 États et joué devant des milliers de spectateurs sympathiques, mais en ce moment je suis basé à Nashville, dans l'État du Tennessee, où je travaille en tant que musicien, producteur et directeur musical. En 2018, j'ai créé un studio chez moi. Cela m'a permis de me tourner davantage vers les sessions d'enregistrement et le travail de production.

En studio, faire de la musique prend une tout autre dimension. Le travail est bien plus précis et minutieux. Chaque milliseconde compte, alors qu'en live, l'objectif est d'offrir un bon spectacle. Avec les projets en studio, je suis plus libre de créer, et je peux gérer mes concerts comme de simples spectacles.

Mais cette liberté artistique est synonyme de travail administratif. Je dirais que je consacre 40 % de mon temps à la création, à travailler sur des enregistrements ou à produire des sessions. Le reste est consacré à la gestion des fichiers, et c'est là que Dropbox entre en scène.

“Les choses peuvent rapidement devenir ingérables pendant les longues sessions d'enregistrement. Mettre en place un workflow efficace pour gérer les fichiers, c'est déjà la moitié du travail de fait. Et c'est sur Dropbox que je compte pour ça.”

Peter Ferguson, musicien, producteur et directeur musical, Peter Ferguson Productions
Rachel Jedwood, responsable de la production, National Rugby League

Dropbox : un facteur de différenciation

Que l'on travaille avec un artiste sur 10 ou 12 morceaux lors d'une session d'une heure ou avec trois artistes sur des dizaines de morceaux pendant une session de plusieurs jours, il faut connaître l'emplacement de tous les fichiers à tout moment.

J'ai toujours utilisé Dropbox, mais j'ai commencé à me reposer dessus dans le cadre professionnel quand je suis devenu directeur musical. Quand un artiste veut organiser un concert pour la sortie de son nouvel album par exemple, je l'aide avec Dropbox. Tout le monde à Nashville utilise des diagrammes de numérotation, qui tiennent lieu de partitions. Imaginons qu'un artiste embauche des musiciens pour son concert. Malheureusement, son budget est limité et il ne peut pas les rémunérer autant qu'ils le voudraient. Je pourrais leur faciliter la tâche en leur envoyant un lien Dropbox qui leur donnerait accès à un MP3, aux diagrammes nécessaires et peut-être à un PDF avec d'autres remarques et instructions. Tout ce que les musiciens auraient à faire, ce serait de venir avec un iPad, d'ouvrir le lien, et voilà.

Simplifier la vie des musiciens, c'est l'une des choses qui m'a distingué en tant que producteur. Quand je collabore avec un seul client, je crée un dossier Dropbox spécifique dans le dossier du client. Il m'arrive parfois d'y ajouter des sous-dossiers pour les enregistrements individuels. À l'intérieur, j'ai un autre dossier avec des mémos vocaux sur les morceaux que le client aime ou non. Ce qu'il y a de bien, c'est que je peux aller aussi loin que je veux dans la hiérarchie de mon organisation. Je peux créer un autre sous-dossier contenant des copies de tous les fichiers de la session, qui sont stockés en local sur mon ordinateur en cas d'incident. Je pourrais même ajouter un autre sous-dossier avec des mixes préliminaires ou un dossier d'archive de tout le travail passé.

J'utilise Dropbox tout le temps pour ce que nous appelons les “tests d'écoute en voiture”. On ne connaît jamais vraiment la qualité d'un morceau avant de l'avoir écouté en dehors du studio. Et avec Dropbox, rien de plus simple. En voiture, en balade, vous pouvez écouter vos enregistrements hors de la bulle du studio. Je peux continuer à modifier les fichiers jusqu'à la fin du projet. Et ensuite, tout ce que j'ai à faire, c'est de créer les dossiers, archiver les données et envoyer les liens. Cette facilité de partage offre une transparence totale à mes clients, et parfois à leurs fans, car certains musiciens partagent leurs fichiers audio avec leur public directement via Dropbox.

“La création musicale a beaucoup évolué, et c'est en grande partie grâce à Dropbox.”

Peter Ferguson, musicien, producteur et directeur musical, Peter Ferguson Productions
Studio à domicile avec un clavier, des amplis et d'autres équipements de musique

Quelques-uns de mes outils (Dropbox) favoris

Mon outil du quotidien, c'est Dropbox Transfer, que j'utilise pour partager des fichiers directement avec mes clients lorsque je suis en déplacement. Je peux envoyer les fichiers nécessaires tout en retravaillant les pistes, et je n'ai pas à m'inquiéter d'encombrer mon bureau. Le stockage est très pratique. J'enregistre toutes les sessions à une fréquence de 96 kHz, afin que les clients profitent de la meilleure qualité audio possible. Avant, le stockage et le partage de ces fichiers auraient été une étape relativement problématique, mais grâce à Dropbox, je peux rapidement les déplacer à la vitesse de l'éclair.

Par rapport à d'autres plateformes, Dropbox s'utilise naturellement. J'ai l'impression que c'est une extension de mon ordinateur physique, je peux continuer à travailler comme à mon habitude sans aucune interruption. C'est tout l'opposé de Google Drive, où tout semble toujours en désordre. Je ne sais jamais où se trouvent mes fichiers, et je ne comprends pas comment l'outil décide de les organiser. Je sais que je peux rechercher les fichiers, mais je n'aime pas ne pas trouver rapidement ce dont j'ai besoin. Je préfère une arborescence de dossiers imbriqués, et un affichage ordonné de tous mes fichiers. Et c'est exactement ce que Dropbox me donne.

La bonne sauvegarde peut vous sauver la vie

Malgré mon organisation, il m'est déjà arrivé de perdre des fichiers de session. C'est extrêmement rageant et nuit considérablement au processus de création. Dans ces moments-là, la bonne sauvegarde aurait pu me sauver la mise. Une fois, je suis parvenu à recréer la session à partir de fichiers audio individuels, mais cela m'a pris une éternité. Cette fois-là, je travaillais sur un projet personnel, mais je ne peux pas imaginer ce qu'il se passerait s'il s'agissait du travail d'un client !

Toute personne ayant déjà perdu des fichiers dans le cadre d'un projet important sait qu'il vaut mieux avoir trop d'emplacements de sauvegarde que pas assez. C'est nécessaire. On ne peut pas estimer la valeur financière du travail créatif, surtout quand vous le faites pour quelqu'un d'autre. Si vous le perdez, c'est toute une équipe qui devra passer du temps à le recréer. Dropbox Backup s'exécute en arrière-plan et crée automatiquement des copies des dossiers présélectionnés dans le cloud. Je n'ai pas besoin d'y penser, je sais que la sauvegarde est faite.

Trouver une stabilité musicale à l'ère de la technologie

Dropbox évolue de manière intuitive. La prise en charge de fonctionnalités améliorées et plus puissantes est inégalée, et même si je suis un entrepreneur, je ne me suis jamais senti seul. Dropbox est-il le seul système de gestion de fichiers qui existe ? Bien sûr que non. Mais est-ce celui que je préfère ? Évidemment.

Dropbox suit votre évolution, et sera toujours une ressource utile. Il y a encore beaucoup de choses à explorer et une longue route derrière nous. Je ne sais pas où je vais atterrir sur cette route musicale, mais je sais que Dropbox sera toujours à mes côtés.