Qu'est-ce qu'un storyboard et quel est son rôle pour une vidéo de meilleure qualité ?

Transformer une bonne idée en séquence vidéo peut relever du défi. Qu'il s'agisse de planifier votre prochaine sensation TikTok ou d'obtenir l'accord d'un client pour une idée de publicité originale, les storyboards sont essentiels pour concrétiser votre vision.

Groupe de personnes prenant des notes et préparant un storyboard

Qu'est-ce qu'un storyboard ? 

Un storyboard est le schéma visuel d'une séquence de film, décomposé en images ou cases individuelles. Chaque case comprend des indications visuelles, l'orientation de la caméra, du dialogue ou d'autres détails pertinents. 

Bien souvent, un storyboard ressemble beaucoup à une bande dessinée, avec des croquis de scènes et de personnages dans chaque case. Ils peuvent être dessinés par un artiste ou créés par ordinateur à l'aide d'un certain nombre d'applications et de modèles de storyboard différents. 

De nombreux réalisateurs et créateurs de vidéo ont recours aux storyboards pendant la phase de préproduction, afin de mieux décomposer les idées et les séquences en les transcrivant visuellement avant de commencer à tourner. 

true

Que contient un storyboard ?

  • Des dessins, croquis, images ou photographies pour représenter chaque image de la séquence vidéo
  • Une description du plan, afin de fournir un contexte supplémentaire (les angles de caméra, l'éclairage, le dialogue et l'action, par exemple)
  • Des flèches pour indiquer le mouvement de la caméra et/ou du personnage, qui peuvent également illustrer le lien entre chaque prise de vue et l'image suivante
  • Des spécifications propres au plan, comme le format, la longueur de l'objectif et la composition

Vous accomplissez peut-être déjà certaines de ces tâches lorsque vous planifiez vos projets vidéo pour donner forme au récit que vous souhaitez raconter. Le storyboarding vous permet d'organiser ces idées et ces notes dans un plan clair avant de commencer la production vidéo.

Comment écrire le storyboard de votre vidéo

Une fois que vous avez le script de la vidéo, il est temps de compiler un storyboard. Il existe de nombreuses options gratuites ou payantes si vous souhaitez utiliser un logiciel de storyboarding dédié. Ou, pour commencer simplement, vous pouvez ajouter votre storyboard sous forme d'images dans un document Dropbox Paper et les réorganiser comme vous le souhaitez par un simple glisser-déposer.

Sinon, un simple crayon et du papier peuvent aussi parfaitement faire l'affaire pour un storyboard traditionnel. Quoi qu'il en soit, le processus de storyboarding est simple et stimulant.

 

Étape 1 : dressez la liste des plans

Choisissez une scène ou une séquence dans votre script. Notez les plans de caméra que vous souhaitez capturer pour la séquence sur une plateforme comme Dropbox Paper. Attribuez une description à chaque plan : 

  • Quelles sont les actions qui s'y déroulent ? 
  • Quels personnages sont concernés ?
  • Comment la caméra doit-elle se déplacer ?

Vous pouvez également inclure toute une liste d'éléments supplémentaires dans votre liste de plans, tels que la taille du plan, le type de plan, l'équipement nécessaire, le mouvement de la caméra, et bien plus encore.

Diaporama d'images, de texte et de commentaires dans Dropbox Paper

Étape 2 : esquissez chaque séquence de votre vidéo

Certains storyboards sont des œuvres d'art à part entière, soigneusement dessinées par des artistes spécialisés. Mais il n'est pas nécessaire d'exceller dans ce domaine pour réaliser le storyboard de votre vidéo.

Esquissez en quelques croquis simples votre séquence dans un petit nombre de cases. Des formes élémentaires et des personnages allumettes suffisent amplement pour votre premier storyboard : vous devez simplement intégrer les éléments clés. Continuez à dessiner sous forme de cases jusqu'à ce que vous ayez une séquence qui ressemble un peu à une bande dessinée.

true

Étape 3 : ajoutez du contexte sous forme d'indications visuelles

Ajoutez des indications visuelles dans chaque case, par exemple des flèches, pour indiquer le mouvement de la caméra ou d'un personnage. Vous devez également inclure les éléments importants avec lesquels le personnage interagit ou qui sont susceptibles de jouer un rôle clé dans la scène. Vous pouvez également ajouter des effets sonores sous forme de texte, comme c'est le cas dans les bandes dessinées.

Toutes ces indications apporteront autant d'éléments de contexte auxquels se référer lors du tournage.

true

Étape 4 : ajoutez des dialogues et de brèves descriptions écrites

Même si une image en dit plus qu'un long discours, il n'est pas défendu d'ajouter quelques mots dans vos storyboards.

 

L'ajout d'extraits de dialogue et de brèves descriptions de la scène sous chaque case permet de relier votre storyboard au script. C'est également le moyen idéal de communiquer ce qui ne peut pas être exprimé par des dessins simples, comme une voix off, un ton global ou les pensées d'un personnage.

true

Si vous souhaitez obtenir un deuxième avis avant de finaliser le storyboard, importez-le dans votre compte Dropbox et partagez un lien vers le fichier image avec d'autres personnes. Si vous utilisez Dropbox Paper, invitez-les à collaborer. Les amis, collaborateurs et clients peuvent alors ajouter leurs commentaires directement sur l'image.

Si vous travaillez sur un storyboard d'animation, vous pouvez même aller plus loin avant le début de la production vidéo et créer une “animatique”. Il s'agit de maquettes simplifiées de la scène, auxquelles sont ajoutés des mouvements, du son et une chronologie pour avoir une idée du fonctionnement de l'animation.

Comment les storyboards s'intègrent dans le processus de création vidéo

Avant même de commencer à tourner, les storyboards peuvent vous aider à expliquer la structure de la vidéo à vos collaborateurs. Nul besoin de télépathie : de simples croquis, des indications et un peu contexte suffisent pour que tout le monde soit sur la même longueur d'onde au moment du tournage.

Par exemple, votre processus de création vidéo pourrait se présenter comme suit :

  1. Écrire un script
  2. Créer un storyboard
  3. Capturer la séquence qui vous intéresse
  4. Importer la séquence dans votre compte Dropbox
  5. Éditer la vidéo avec un logiciel de montage vidéo
  6. Partager la première ébauche de vidéo avec des collaborateurs ou des clients
  7. Recevoir des commentaires à l'image près directement dans la vidéo
  8. Apporter les modifications appropriées avant de finaliser la vidéo

Toutefois, même si le storyboard commence en amont du processus, cela ne signifie pas qu'il cesse d'être utile une fois que vous avez filmé toutes vos séquences.

 

Comment tirer le meilleur parti de votre storyboard

La plupart des créateurs vidéo utilisent leur storyboard tout au long du processus pour vérifier le déroulement de la production. Si un plan manque, il est facile de le repérer en consultant le storyboard. Au moment de la phase de révision, votre storyboard joue également un rôle essentiel pour produire une vidéo de qualité.

Dans Dropbox Replay, un simple lien suffit pour partager la vidéo avec des réviseurs. Les collaborateurs et les clients peuvent alors fournir des commentaires à l'image près et annoter le fichier vidéo à l'écran, directement dans leur navigateur. Il n'est pas nécessaire de partager des fichiers volumineux, et aucun des réviseurs n'a besoin d'un compte Dropbox pour ajouter des commentaires.

 

Pourquoi les storyboards sont importants pour créer une vidéo

Peu importe que vous travailliez sur quelques vidéos de coulisses pour les réseaux sociaux ou sur une vidéo publicitaire importante pour le prochain projet majeur de votre client : la planification d'une vidéo requiert une préparation sérieuse. Pour donner vie à ses idées, il ne suffit pas de prendre sa caméra et de tourner une séquence.

Les storyboards décomposent votre vidéo en plans et en séquences

La création d'un storyboard permet de diviser un récit. Cela vous permet de vous souvenir beaucoup plus facilement de vos idées et de comprendre comment les concrétiser à l'écran. Si une image donnée ne fonctionne pas, il suffit de la supprimer ou de la déplacer dans votre séquence. Les storyboards sont conçus pour être très maniables, ce qui vous permet de gagner du temps et de l'argent en ne refaisant pas tout le croquis chaque fois que vous modifiez une partie de la séquence.

Le débit et le rythme sont plus faciles à ajuster en phase de storyboarding

Les storyboards sont également un excellent moyen de déterminer comment passer d'une séquence à l'autre. Existe-t-il une transition naturelle entre les deux ? Est-ce qu'un bon cadrage pourrait harmoniser ce passage ? L'intégration d'indications visuelles dans votre récit permet de combler ces vides plus facilement, voire de les identifier.

Un bon storyboard aide les clients à visualiser la vidéo finale

Quelle que soit la qualité du script, la plupart d'entre nous travaillent mieux avec des indications visuelles. Si vous produisez une vidéo pour un client, les storyboards sont parfaits pour lui demander son avis et faire approuver le projet avant de commencer le tournage.

Un storyboard détaillé peut aider les clients à visualiser la vidéo finale avant de commencer le tournage. En plus d'offrir une transparence et une collaboration optimales, le storyboard vous évite de recevoir des commentaires en plein milieu de la production vidéo, ce qui constitue un gain de temps, d'efforts et d'argent non négligeable.

 

Créez la vidéo que vous souhaitez dans un espace réellement collaboratif

Dressez la liste des plans dans Dropbox PaperImportez les storyboards et les fichiers vidéo dans votre compte Dropbox. Partagez-les pour révision avec Dropbox Replay et implémentez les commentaires au fur et à mesure. Dropbox n'est pas seulement un lieu de stockage des fichiers, c'est aussi l'endroit où vous travaillez.

Partagez, révisez et collaborez sur vos projets vidéo

Explorez d'autres fonctionnalités de Dropbox Replay